1972-2022: 50 ans Gala d’anniversaire du Football Interclub Association (FICA)

Gala d’anniversaire du Football Interclub Association (FICA)

 1972-2022 : 50 ans

Organisé par les anciens Joueurs et Amis du FICA vivant à l’étranger

FICA

Boukan News, 10/29/2023 – Avant les douze coups de minuit, la grande famille du football capois s’est réunie pour marquer d’une pierre blanche les 50 ans du Football Interclub Association (FICA), le Club des villes de province le plus titré du championnat national D1.

Après plusieurs reports de cette célébration monstrueuse du 50ème sur l’initiative des anciennes gloires vivant à l’étranger, le décor a été planté le samedi 14 octobre 2023 à l’hostellerie du Roi Henri Christophe et le sport roi était à l’honneur au cœur de la plus grande ville touristique, historique et culturelle d’Haïti.

L’événement est célébré en présence des autorités civiles et politiques, des dirigeants des autres clubs de la ville notamment l’Association Sportive Capoise (ASC) et le Réal Hope Academy, du comité en fonction, des joueurs en activité, des anciens joueurs, des dirigeants et fanatiques de toutes générations du FICA, l’ancien sénateur de la république en l’occurrence Patrice DUMONT et le Maire assesseur de la ville du Cap, Monsieur Patrick ALMONOR.

FICA Celebration

C’était vraimemt un moment de retrouvailles rempli de joie, de folie et de partage. Une soirée d’hommage aux diverses générations de joueurs et de dirigeants qui ont contribué et fait du Football Interclub Association l’une des équipes référentielles du sport roi national des Haïtiens. Le football a parlé durant toute la célébration, pour le prestige et pour l’honneur, le football s’est réveillé ce soir-là comme le phœnix qui renaît de ses cendres.

Le MC, Monsieur Eureka Auston a donné le coup d’envoi pour démarrer la soirée. Et, c’était l’occasion pour le secrétaire général du FICA en l’occurrence Maître Jules François de faire une petite historicité de la fondation du club jaune et vert dans quelques mots.

Il n’a pas hésité de se rappeler des plus beaux souvenirs du club et le pire cauchemar de sa descente en division inférieure en 2006 où il a consenti 5 longues années.

En effet, on a enchainé avec Maitre Jules qui, après, a permis au MC  d’introduire l’ancien sénateur de la république, Monsieur Patrice Dumont qui, avec son éloquence, a charmé le grand public dans son allocution de circonstances.

Tour à tour, Maitre Kenold Célicourt et Maitre Oricia Bindji, respectivement les représentants du Réal Hope Académy et l’Association Sportive Capoise (ASC), ont placé leurs mots de circonstances.

Dr Serge célestin, l’ancien membre fondateur du Fica de son côté a parlé de l’origine du club et passé en revue les différentes générations de joueurs qui ont contribué au bonheur de la colombe avec les multiples trophées glanées sur les pelouses nationales.

Au cœur de l’événement, le comité en exercice du FICA et la délégation des anciens joueurs vivant à l’étranger ont décerné tour à tour des certificats d’honneur et mérite pour donner plus d’éclat à cet événement d’or de la colombe.

Avec sa voix splendide Phara Alphonse a rendu un hommage bien mérité aux anciens joueurs et dirigeants qui ont déjà fait le grand voyage en interprétant Ave Maria de Schubert (version française).

L’Artiste Okyjems du groupe Ambiance ne ratait pas cette occasion pour faire bouger le public avec des interprétations à la hauteur du Gala. Le troubadour était également au rendez-vous pour rehausser l’éclat de cette soirée inoubliable pour les amants du football.

Des personnalités importantes faisant partie des figures emblématiques du gala 50ème de la belle colombe ; Dr Michel Pierre, Président en exercice. Maître Jules François Secrétaire général, Les frères Célestin, Mario Moscova, Nathan Prophète, Léones Lavau, Antoine Saintilus Toklo, Paul André Sanon, Sénateur Patrice Dumont, Magistrat Patrick Almonor, Maître Kenold Célicourt Secrétaire général du Réal Hope Academy, Maitre Oricia Bindji Secrétaire général de l’Association Sportive Capoise, Monsieur Eureka Auston MC etc…

En fait, c’était un plaisir de voir combien la grande famille du ballon rond était imprégnée de joie et de bonheur pour savourer ce moment si crucial.

Vive le FICA, vive le football !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *